De Wole Soyinka

Le Gouatouna, pays fictif, est déchiré par une série de violents coups d’Etat sur fond d’intérêts pétroliers et de cleptocratie. A l’instigation de sa femme Maariya, le chef d’état-major Basha Bash devient chef d’Etat, puis roi, en renversant le général Potiprout, qu’il avait auparavant aidé à prendre le pouvoir. Après un règne caractérisé par ses lâchetés, ses excès, ses crimes et sa corruption, le roi Baabou meurt d’une overdose de « rhinodisiaque ». Partant de l’histoire récente du Nigeria, cette féroce satire politique dépasse les frontières. Inspirée d’Ubu roi, elle emprunte aussi à Shakespeare et mêle grotesque, horreur et facéties, dans un rythme et une énergie débridés.

Atelier théâtre du lycée de Terrasson

Mise en scène, scénographie et musique : Fabien Bassot

Enseignants : Nicolas Batteau et Jean-Pierre Brignon

Lumières : Renaud Marchal