EDITO

Apprendre à devenir libre, et par le théâtre, en trouver les chemins…Quoi de plus difficile en effet dans une société de plus en plus encline au consumérisme et à la morosité ambiante que de rester ou devenir libre ? On pourrait penser que c‘est un poncif à notre époque où nous croyons justement vivre sans entrave, mais c‘est pourtant une quête urgente et héroïque qui s‘offre à nous chaque jour car nous ne voyons plus les périls et les risques, pris dans une liberté illusoire, mercantile. Et le monde, tel qu‘il s‘offre à nous, est à changer. Trouver l‘énergie et les moyens de remettre de l‘enchantement dans nos vies, de dessiner de nouvelles utopies, de construire des modalités inédites du vivre-ensemble. C‘est bien par le théâtre, spectacle vivant, et avec les artistes que nous arriverons à trouver de nouvelles formes de démocraties et d‘espaces de parole. C‘est l‘artiste qui par sa perpétuelle prise de risque et ses efforts d‘invention devient en quelque sorte le héros moderne. La saison prochaine sera encore une saison qui prendra les couleurs de l‘enfance, héroïque à sa façon…La compagnie continuera son exploration sur les écritures contemporaines liées à l‘imaginaire puissant de l‘enfance et proposera, à travers ses choix de mise en scène, de retisser le lien qui nous unit et qui fait de nous des vivants. L'école propose toujours des ateliers de pratiques artistiques de qualité et pour cette saison des stages de formations ou de perfectionnements. 

Fabien Bassot, Directeur artistique